Quelles figurines pour une armée romaine du bas-empire à l’échelle 1/72 ?

Vous trouverez dans cet article toutes les références de figurines romaines du bas empire au 1/72 (20mm) : infanterie, cavalerie, transports. Vous trouverez les figurines peintes pour chaque boîte de chaque fabricant qui verra ses modèles passés en revue.

Les époques républicaine et primo-impériale fascinent plus que l’antiquité tardive romaine, et les amateurs de figurines en plastique au 1/72 semblent avoir les mêmes inclinaisons… Il ne faut donc pas s’étonner si la plupart des fabricants ne traitent cette période que de manière minimale, voire font carrément l’impasse !

roman miniature 20 mm
every manufacturer of miniatures has been used for those late romans : Hät, MiniArt, Italeri, Redbox, Atlantics, Esci..

Néanmoins, pour constituer mon armée gauloise, j’ai réussi à trouver un certain nombre de boîtes qui correspondent à l’époque (avec un souci de véracité historique absolument cardinal à mes yeux), que ce soit pour l’infanterie ou la cavalerie.

Malheureusement, toutes ne sont pas du même niveau, et au final après les avoir toutes testées je persiste à penser qu’un peu plus de diversité sur la période serait souhaitable ! Résultat, j’ai dû acheter certaines boîtes… des dizaines de fois !

Pour voir des photos d’une partie de l’armée romaine peinte en campagne, cliquez ici.

Je vous propose ma revue, fabricant par fabricant. Attention, mon avis est par définition purement subjectif, sur des critères aussi différents que

  • le caractère historique des figurines
  • leur esthétique (à la fois la beauté des modèles mais aussi la qualité des moulures, etc…)
  • leur qualité : nombre de poses,  choix des armes, épisèmes des boucliers…

Figurines Hät 1/72 romains tardifs

C’est le fabricant qui a poussé le plus loin la diversité des unités. L’offre est assez riche, jugez plutôt:

l’infanterie lourde (Hät 8087) – Armati

HAT 8087 infanterie lourde romaine tardive
le bon choix pour des fantassins lourds.

Clairement le set d’infanterie Hät le mieux réussi. Ça tombe bien, je préfère les légionnaires lourdement armés, les armati, aux plus légers scutati !

HAT8087 infanterie lourde romaine tardive poses

Historiquement, ils sont parfaits. Même la plastic soldier review en convient ! Si vous ne connaissez pas ce site, sachez que c’est la « bible » des figurines 1/72. Pratique pour savoir ce que valent les figurines dans les boites quand on ne peut pas les ouvrir !!

Les poses sont suffisamment nombreuses et plutôt réalistes, ce qui, malheureusement, est loin d’être toujours le cas.

Petits bémols, je les trouve un peu « petits » et leur boucliers ne comportent pas d’épisèmes, aussi c’est à nous de dessiner/peindre les motifs… Pas toujours facile pour certains !!

Ces figurines seront donc parfaites pour les troupes d’élites légionnaires, légions palatines et légions comitatenses voire les armati des auxiliats palatins.

Ma note pour l’infanterie lourde Hät : un excellent 8/10

Quelques figurines Hat 8087 peintes : Les Mattiaci Iuniores Gallicani, les Lanciarii Sabarienses, Les Mattiaci Seniores, les Cornuti Seniores

britto-roomains diorama
l’officier des Hät 8087, ici de dos, avec un magnifique motif à l’intérieur du bouclier, qui rappelle celui des protecteurs domestiques

l’infanterie légère lanceuse de traits (Hät 8137) – sagittarii

HAT8137 infanterie légère lanceuse de traits sagittarii missile troops
Une série qui n’a rien à voir avec celles des Armati. Et ça se voit….

Voilà une série, qui si elle est assez pertinente historiquement (même si c’est sans doute plus adapté au Vème siècle…), est juste… laide !!

Plus beaux, ils auraient fait la troisième ligne de lanceurs de traits parfaits, mais ils n’ont aucun lien esthétique, ni même de taille, avec les Armati de la série précédente !

La seule manière de « sauver » ces figurines, c’est d’être un vrai artiste du pinceau, ce que je ne suis pas, d’autant que si je peux passer du temps sur une figurine, sur 100 c’est impossible.

HAT8137 infanterie légère lanceuse de traits sagittarii
oui, l’arbalétrier (manuballistari) est nain…

Autre problème, sur les 9 poses, pas moins de 3 concernent les servants d’un scorpion. C’est évidemment beaucoup trop !

Ces figurines sont donc utilisables si vous n’êtes pas un grand figuriniste pour les limitanei (ou pseudocomitatenses), les ballistarii (troupes spécifiques dédiées au maniement des engins de siège et des ouvrages défensifs), mais si vous êtes un bon, vous pourrez en faire des auxiliats palatins, du moins des « récents ».

Les « récents », soit les plus récemment recrutés, sont les moins romanisés : leur composition est majoritairement barbare, et leur équipement doit avoir été plus sommaire. A l’inverse, les plus anciens (deux théories : soit ce sont des auxiliaires « régularisés » dès l’époque des Sévères, soit des levées celto-germaniques initiées par Constantin sur le Rhin avec les Cornutes, Bracchiates, Celtes, Pétulants, Bataves et autres Hérules…) étaient extrêmement romanisés. Ainsi le seul soldat que l’on connaisse des Cornutes (cornuti seniores) était un citoyen romain né à Singidunum en Mésie, l’actuelle Belgrade, qui s’était enrôlé en 329.

Ma note pour les sagittarii Hät : un misérable 2/10

Quelques figurines Hat 8137 peintes (une partie des légions ou des auxiliats) : Les Mattiaci Seniores, les Mattiaci Iuniores Gallicani, les Superventores

 

l’infanterie « moyenne » (Hät 8100) – scutati

Hat 8100 infanterie moyenne romaine tardive scutati
rien que le dessin ne donne pas envie !

Bon ça n’est pas aussi catastrophique que la série précédente, mais pas loin. La encore, c’est historiquement plutôt juste, mais que c’est laid !!

Par ailleurs, aucun des soldats n’a de cotte de maille (ou de lorica hamata), ce qui est pas franchement conforme à la réalité, sauf si on considère en faire des soldats romains du Véme siècle (bien entamé), quand les fabricae sont perdues ou pire, sous le contrôle des barbares…

HAT8100 infanterie moyenne romaine tardive
à part un casque, la protection de ces soldats se résume à leur bouclier ovale… pas vraiment « moyenne » comme infanterie, plutôt légère !!

Mêmes causes mêmes effets, je copie colle donc le même avis que pour les sagittarii, avec quelques modifications/ajouts/retraits :

Ces figurines sont donc utilisables si vous n’êtes pas un grand figuriniste pour les limitanei (ou pseudocomitatenses), mais si vous êtes un bon manieur de pinceau, vous pourrez en faire des auxiliats palatins « récents ».

Ma note pour les scutati Hät : un très mediocre 3/10

Quelques figurines Hat 8100 peintes (une partie des légions ou des auxiliats) : Les Mattiaci Seniores, les Mattiaci Iuniores Gallicani, les Superventores

soldats tardifs romains en Bretagne : légende du roi arthur
ici, pour une armée de légionnaires britons, la conversion de l’infanterie légère romaine tardive, voire su servant d’un scorpion (à drooite) donne un résultat assez réussi

Cavalerie légère tardive (Hät 8188) – equites

bx8188 cavalerie légère tardive romaine quites light cavalry
24 cavaliers par boîte, ils ont mis la dose !

Si l’infanterie romaine était hyper-spécialisée, la cavalerie de Rome n’était pas en reste.

Une composante essentielle était représentée par la cavalerie légère, notamment dalmate, dont la création de nombreux escadrons remonte à Dioclétien qui en avait pourvu abondamment les frontières.

Ce set à l’immense mérite de couvrir cette cavalerie légère, et dans sa diversité : lanciers, archers, jamais mieux équipés que d’un casque et d’un petit bouclier rond.

HAT8188 cavalerie légère romaine tardive equites dalmatae
historiquement justes, esthétiquement acceptables

Comme d’autres set Hät, la cavalerie légère souffre d’une taille un peu réduite pour l’échelle 1/72. la qualité du moulage n’est pas exceptionnelle, mais est historiquement impeccable.

Ces figurines sont donc utilisables pour faire de la cavalerie des alae (ailes classées limitanei), mais aussi des equites dalmatae voire equites mauri, donc le caractère ethnique n’est sans doute plus affirmé, en tout cas pour les unités basées depuis longtemps loin d’Afrique.

Ma note pour les equites Hät : un honorable 6/10

Quelques figurines Hat 8188 peintes : Les Equites Dalmatae

Cavalerie romaine tardive (Hät 8183) – scutarii

HAT8183 late roman medium cavalry cavalerie moyenne romaine tardive
pas de fausse note, jusqu’à l’illustration qui envoie du lourd

On monte en gamme, à la fois en capacité opérationnelle et un modèle avec ces cavaliers que le fabricants appelle « moyens », ce qui ne veut évidemment rien dire.

Ce set de scutarii (cavaliers se protégeant d’un bouclier), de bonne facture, permet d’enrichir notablement les possibilités pour le comitatus gaulois, on le verra.

HAT8183 late roman medium cavalry cavalerie romaine tardive promoti
les poses n’auront pas l’Oscar de l’originalité

Historiquement, on est bons, très bons. J’aime la possibilité de choisir entre lance et épée, la diversité des protections des cavaliers (c’est moins le cas pour leurs chevaux, caparaçonnés de l’avant de la même manière).

En résumé, voici la boite qui permet tout autant de faire de la cavalerie lourde régulière, ou de la schole palatine (les scutaires sont tout indiqués), voire le haut commandement romain (magister militum, comes, dux…)

Ma note pour les scutarii Hät : un (très) bon 8/10

Quelques figurines Hat 8183 peintes : Les protecteurs domestiques, les equites gallicani primi

Hät 8183 peint
autre exemple de cavalerie moyenne miniature Hât 8183, les equites primi gallicani

Cataphractaires (Hät 8086) – catafractarii

HAT8086 late roman cataphracts cataphractaires romains tardifs
L’arme de prestige par excellence

Pas de suspens les amis : les Cataphractaires (ou Cataphractes ?) sont MA-GNI-FI-QUES.

Historiquement au top, esthétiquement aussi, ils sont… parfaits. Ce sont parmi les rares figurines qui bénéficient de l’allure hiératique que donnent parfois les poses… Vous l’avez compris, j’adore !

HAT8086 late roman cataphracts cataphractaires romains tardifs clibanaires
seule la pose à l’extrême gauche est discutable : manier le contos comme ça, mouais…

Les quatre poses donnent une bonne idée de la diversité des protections de l’époque, sans nuire à une forme d’unité, du grand art pour les panzerdivisionen de l’époque (à l’efficacité discutable, on y reviendra).

Avec cette boîte, ce sont évidemment les cataphractaires chers à Constance II et moins à Julien qui sont tout indiqués. Fort heureusement pour mon projet, ce sont des cataphractes occidentaux ! Certaines figurines sont utilisables pour en faire des officiers de haut rang.

Ma note pour les cataphractaires Hät : un parfait 10/10

Quelques figurines Hat 8086 peintes : les cataphractaires amiénois

Armée gothique (Hät 8133) – foederati

8133 armée gothique fédérés foederati
plus le temps passera, moins la différence sera marquée avec les soldats romains…

Et oui, il est fort judicieux de se pencher sur les ennemis de Rome de l’époque pour garnir son armée tardo-impériale.

Rome a toujours employé ses ennemis vaincus dans ses rangs. Les Francs, les Alamans, les Goths servent en nombre dans les rangs romains. Les premiers cités forment d’ailleurs une coterie militaire redoutable, bien racontée par Ammien Marcellin. De fait, les Francs -très romanisés- dirigent peu ou prou l’appareil militaire septentrional romain : l’usurpateur Magnence (Flavius Magnentius), son tombeur Sylvain (Claudius Silvanus), lui-même brièvement usurpateur, et dont le père Bonitus était à la fois un chef Franc et un général de Constantin, Mérobaud, Mallobaude, Richomer, le terrible Arbogast, Chariobaude (à qui j’ai pris le nom pour ce blog, sans doute magister per gallias ou au moins comte de Strasbourg), l’armée des Gaule est souvent dirigée par un Franc.

Ça ne pose d’ailleurs aucun problème de fidélité : au contraire, ils sont souvent impitoyables avec leurs cousins de l’autre côté du Rhin !

En ce qui concerne les Goths, que nous propose Hät dans ce set, ils ont aussi servi en masse dans les rangs romains, plus tardivement et de manière moins « intégrée » après Adrianople, puisque pour la première fois un peuple barbare signait un Foedus avec Rome sans avoir été militairement battu.

8133 armée gothique gothic army fédérés foederati
pas très beau mais très utile

Les goths de Hät, historiquement assez fidèles comme au fond tout ce que propose ce fabricant, ont plusieurs atouts : une forte diversité des poses, mais aussi du type de soldats. On y retrouve des soldats lourdement armés comme des hommes provenant de levées, des fantassins comme des cavaliers. Esthétiquement pas extraordinaires, voire assez grossiers pour certaines poses,  les soldats ne donnent pas une grande impression de cohérence entre eux, comme s’ils avaient fait l’objet de travaux parallèles. Parfait pour nous qui voulons en faire des irréguliers !

Pour faire des Burgarii, ces petites garnisons de moins de 20 milites, ils sont parfaits ! Pour figurer des fédérés aussi. C’est la boîte qui peut permettre d’adjoindre aux troupes régulières des formations moins romaines mais se battant sous le labarum. Comme on le verra, on peut aussi en faire des auxiliats (récents et goths) orientaux. La encore, je suis persuadé qu’un figuriniste talentueux peut en faire des miracles. Quel dommage que je ne le sois pas !

Ma note pour ces Foederati Hät : un honnête 6/10

Quelques figurines Hät 8133 peintes : Les burgarii (des limitanei de classe inférieure)

goth in roman service
un goth du set Hät 8133, qui sera au service des romains

Cavalerie gothique (Hät 8085) – equites foederati

Hat8085 cavalerie gothique foederati fédérés
irréguliers mais barbus !

De la même manière que le set précédent, la cavalerie gothique peut être utilisée pour en faire des auxiliaires ou des fédérés.

La qualité des cavaliers est d’ailleurs meilleure, démontre plus de finesse. Par contre ils sont un peu standardisés dans leur équipement.

Hat8085 cavalerie gothique foederati fédérés socii
la barbe et le bouclier

correctement peints, ils peuvent apporter beaucoup et compléter avec bonheur les différents types de troupes vus jusqu’à présent. L’avantage d’ailleurs à en faire des irréguliers sans épisème commun, c’est qu’on peut aussi les utiliser comme ennemis !

Pour des alae de frontière, cavalerie légère postée au frontière assurant plus des missions de police et de surveillance, ces goths sont parfaits. Mais on peut aussi en faire de la cavalerie légère fédérée ou régulière avec un bon coup de pinceau et un épisème commun.

painted Hât 8085
les Hät 8085 sont vraiment parfait pour réaliser des unités montées romaines composées de barbares !

Ma note pour ces equites foederati Hät : un bon 7/10

Voilà pour Hät. Je n’ai pas passé en revue leur boites de Visigoths tellement ils sont immondes et disproportionnés, je le ferais sans doute plus tard. Vous l’avez compris, cet article va faire l’objet d’un sacré nombre de mises à jour avant qu’il ne soit complètement achevé !!

Pour conclure sur ce fabricant, je dirais que sans Hät, je n’aurais jamais pu lancer mon projet : eux seuls proposent autant de diversité, de catégories de troupes différentes.  J’ai l’impression qu’ils ont tout changé en cours de route : sculpteur, matière première (les plastiques étaient rigides à l’origine, depuis ils sont mous), presque échelle. Qualitativement c’est donc extrêmement hétérogène avec de vrais loupés, notamment sur les troupes légères, mais Hät réussit le tour de force d’être toujours dans les clous historiques.

Apparemment, après la sortie des Huns, ils auront clos le chapitre des romains tardifs pour ouvrir celui de Byzantins. Dommage, mais eux au moins auront fait le job sur cette période !


Figurines Italeri 1/72 romains tardifs

Italeri, bien connu des collectionneurs, notamment pour ses figurines et maquettes de la seconde guerre mondiale, a fait une légère incursion dans l’époque qui nous intéresse. Bien trop légère, malheureusement !

Légion tardo-impériale (Italeri 6137) – milites

6137 italeri légion bas empire romains tardifs
Même dans l’illustration le fabricant indique sa connaissance du sujet

Italeri propose non pas trois, non pas deux, mais… une boîte de Romains du bas-empire. C’est vraiment dommage, parce qu’on voit qu’à travers cette unique confection ils ont souhaité adresser presque toutes les types d’unités… en 36 figurines.

On y retrouve donc pêle-mêle des archers (sagittarii), des lanceurs de plumbatae (martiobarbulli), des fantassins légers (scutati), des fantassins lourds (armati), des officiers (tribuni), des sous officiers (ducenarii), des draconnaires… En 36 figurines, ça donne une diversité trop importante pour donner un minimum de cohésion à l’ensemble.

Détail extrêmement appréciable, les boucliers sont amovibles et ont leurs épisèmes gravés. Mieux encore, ils sont historiquement corrects !!!! Par contre ils sont ronds, et même s’ils sont larges, ils auraient gagnés à être ovales.

Malheureusement, toujours dans sa volonté de tout couvrir en une fois, les boucliers portent quatre épisèmes différents !Sachant qu’il n’y a pas un bouclier de trop, cela veut dire qu’il est impossible de constituer une unité avec une boîte. Il faut donc acheter un certain nombre de confections pour le faire…Malin !

italeri 6137 romains tardifs auxilia palatina legio palatina comitatenses
Une fois les boucliers mis…

Les poses ne sont pas extraordinaires, certaines sont même à la limite du grotesque, mais quelle qualité de moulage !! Ces figurines sont sans conteste les plus réussies d’un point de vue esthétique, ce qui rajoute au regret de ce choix d’un boite fourre-tout ! Ah si Italeri avait décliné les mêmes propositions que Hät…

Ces figurines tardo-imperiales permettent de faire tout type de troupe : legio palatinae, legio comitatense, limitanei, aucun problème. Les épisèmes sont à la fois magnifiques et contraignants, mais les recouvrir n’est pas non plus difficile. Attention, ces soldats sont plus grands que les Hät ! Comme la taille était un critère de recrutement discriminant, on veillera plutôt à les utiliser pour figurer des unités d’élite.

Ma note pour ces milites Italeri : un très bon 8/10

Quelques figurines Italeri 6137 peintes : Les Menapii, les Herculiani, les Brachiati,les cortoriacenses et les Ioviani

italeri 6137
légionnaires tardifs italeri 6137 peints

Cavalerie gothique (Italeri 6138) – equites

6138 italeri gothic cavalry gothian foederati 20mm
bonne pioche !

Ce set a les mêmes qualités que le précédent : esthétique irréprochable, historique à souhait, qualité des moules et du rendu, boucliers à épisèmes gravés…

Et cette fois-ci la diversité relative de la boite rends mieux justice à la cavalerie gothe, qu’on utilisera la aussi en fédérés ou en cunei de frontière.

6138 italeri gothic cavalry gothian foederati
la photo ne rend pas justice à la qualité des figurines !

Comme tous les Italeri, ils sont bien plus grands que les Hät : on doit donc proscrire le mélange des figurines, et c’est bien dommage. Autant sur certaines positions pour des fantassins c’est jouable, autant rien que la différence de gabarit de chevaux ferait passer les Hät pour des poneys !

Des figurines magnifiques qu’on utilisera pour camper d’ombrageux fédérés, certains même (ceux en armure) pourraient faire de bons officiers romains ou leurs bucellaires. Et avec 5 poses différentes, les pros de le conversion ont de quoi voir venir !

Ma note pour ces equites Italeri : un excellent 9/10

Quelle frustration !!! Italeri s’est arrêté là, sans même faire la cavalerie romaine ou l’infanterie gothe, ce qui est un parfait non-sens !

J’avais lu sur un forum non officiel d’Italeri italien qu’ils prévoyaient d’enrichir la série, mais c’était il y a déjà longtemps et je ne vois rien venir… J’espère toujours, ce serait quand même très étonnant de s’arrêter en cours de route, surtout sur un créneau déserté par la concurrence. Quoi, j’essaye de me convaincre moi-même ?


Figurines MiniArt 1/72 romains tardifs

Ce fabricant est incontournable chez les figurinistes amateurs de la période. Après avoir lu quelques posts de blog, j’ai donc commandé mes boites, et je dois dire que c’était tout à fait ce à quoi je m’attendais : du mal dégrossi, tout ce que je veux éviter !

Infanterie romaine tardive (MiniArt 72012) – milites

72012 MiniArt late roman infantry milites
Des Herculiani, des Septimani, des Marcomanni

En ouvrant la boite j’ai cru recevoir une armée carolingienne ! Bon, je suis un peu sévère, mais certains casques ressemblent un peu à cela, comme les hauberts… et leur silhouette massive ne fait rien pour dissiper l’impression.

En gros, ce sont les percherons du cheptel : des figurines basiques (si vous regardez les visages c’est juste horrible), mais les positions sont bonnes, pas de faux pas historique, et surtout des poses qui permettent de disposer une unité en mur de boucliers, ce que manifestement beaucoup de figurinistes apprécient.

72012 MiniArt late roman infantry milites legio
à l’extrême gauche, Charlemagne incognito !

la diversité des équipements, des positions, permet de couvrir tout le spectre de l’infanterie romaine tardive. Les boucliers, amovibles, sont en surnombre et permettent de choisir l’ovale ou le rond, ce qui est très appréciable. Évidemment, au vu de leur qualité, ne vous attendez pas à un quelconque épisème gravé !

Cette série a l’immense avantage de servir à tout, même d’ailleurs à des fédérés ou des ennemis de Rome. Un bon peintre pourra « sublimer » ces soldats grossiers, un médiocre bataillera pour ne pas trop faire dépareiller ces figurines avec d’autres fabricants.

Ma note pour ces milites MiniArt : un moyen 5/10

Quelques figurines Mini Art 72012 peintes : les Martenses

Cavalerie romaine tardive (MiniArt 72014) – clibanarii

72014 MiniArt late roman cavalry clibanarii comites alani
les influences samarto-alaines sur la cavalerie romaine

La cavalerie romaine de MiniArt est intéressante, en ce qu’elle représente plutôt les unités orientales de l’Empire. Les influences des peuples des steppes sont manifestent, tant par les archers à cheval que par le contos manié à deux mains sans bouclier par le cavalier.

Il s’agit d’influences des peuples Sarmates et Alains, qui ont été pendant très longtemps des ennemis très dangereux pour l’Empire, mais qui au début du Vème siècle sont passés à l’état de menace secondaire. Par contre, leur influence sur la manière de faire la guerre des romain a été importante, spécialement sur la cavalerie, traditionnellement laissée pour compte par une culture qui privilégie l’infanterie lourde.

En cela, MiniArt est très bon, et restitue parfaitement ces influences de l’époque.

72014 MiniArt late roman cavalry clibanarii comites alani Gratian Gratien
grossiers mais justes

Le problème pour mon comitatus gaulois, c’est que les unités de ce type étaient rares en Occident, même si les influences Alaines furent importantes du temps de Gratien, dont on dit que cela lui aurait même couté le trône et la vie.

Série intéressante, elle peut figurer tout type de cavalerie non légère, si l’on excepte les clibanaires (cavaliers cataphractes à l’armement défensif plus « iranien »), deux poses sur les 5 (la numéro 2 en partant de la gauche sur la photo). Un bon peintre peut en tirer beaucoup, mais n’arrivera tout de même pas à effacer ce sentiment de lourdeur générale.

Ma note pour ces clibanarii MiniArt : un bon 6,5/10

Quelques figurines Mini Art 72014 peintes :Les Comites Alani


Figurines strelets 1/72 romains tardifs

strelets late roman transport
il faut de tout pour faire un comitatus !

Très concrètement, il n’existe aujourd’hui pas d’autre fabricants dignes d’intérêt pour le bas-empire romain. Strelets propose des chariots romains qui vont très bien sur n’importe quelle période, dont évidemment la notre. Une loi romaine tardive prévoyait au minimum deux chariots et ses valets par Légion (ce qui ne fait pas beaucoup), dans notre cas nous serons moins ambitieux !

J’avoue ne pas être très fan de ce fabricant, dont les poses, certes pleines de vie et très diverses, avaient un côté vaguement grotesque, presque cartoon. Mais Strelets-r a fait dénormes progrès, comme l’atteste sa magnifique série sur l’invasion de la Grande-Bretagne saxonne par les Normands :superbe.

Ce grand saut qualitatif s’est accompagné, notamment pour l’époque romaine impériale ou républicaine d’une multiplication des boîtes sur autant de troupes, mais surtout sur autant de moments : en marche, avant la bataille, pendant, après : fantastique approche, notamment pour les amateurs de Dioramas !

Je leur ai donc demandé quels étaient leurs plans pour la période romaine tardive sur leur forum.  Leur réponse a été aussi rapide que décevante !

strelets-r Late romans
Mais pourquoi ne font-ils pas de Romains tardifs nos amis de Strelets ?

Je conclus pour l’instant mon premier tour d’horizon. Je reviendrai une autre fois via un autre article sur les immenses possibilités ouvertes par les conversions : j’ai ainsi créé une entière unité de limitanei avec un pot-pourri d’absolument tout !

 

Conversions et autres green stuff

Évidemment, une possibilité d’augmenter la diversité des miniatures disponibles réside dans les conversions : du simple échange de têtes et armes jusqu’à l’ajout de matière, ce que les spécialistes appellent la green stuff : une matière -verte- qui permet de sculpter des figurines, ou plus modestement de les modifier, comme je l’ai fait moi-même.

pour cela, j’ai utilisé une matière qui m’a été procurée par mon épouse, et qui sert… en maternelle !

picture how to green stuff conversion figurines miniatures
ma « green stuff » économique, provenant d’un stock de… maternelle !

ça m’a permit, avec des cavaleirs goths et romains, de faire une nouvelle unité équipée pour l’hiver, comme vous pouvez le voir dans les images suivantes.

conversion figurines
les conversions permettent de mélanger équipements, figurines, chevaux, boucliers… Dans cette image on retrouve des cavaliers goths Hät, des cavaliers romains légers Hät, des équipements romains lucky toys ou provenant de sets d’infanterie Hät…
conversion Hât miniature roman
Conversion d’un cavalier léger Hät en seigneur de guerre arthurien équipé pour l’hiver….
conversion figurine 1/72
En rajoutant un bouclier lucky toys et ma cape en green stuff, ça me permet de changer l’allure du cavalier léger et d’en faire un scutaire !

 


very quick-and-dirty translation. If someone wants to make it more accurate, help is more than welcome ! (Six months later, unfortunately, nobody helped me…)

The Republican era or first-imperial are probably more fascinating that the Roman late antiquity, and lovers of plastic figures in 1/72 seem to have the same taste … It is therefore not surprising that most manufacturers do treat this period only minimally…. sadly !!

However, for my Gallic comitatus, I managed to find a number of boxes corresponding to the time (with close attention to historical accuracy, absolutely central to me), be it for infantry or cavalry.

Unfortunately, not all are the same level, and in the end after having (almost) all tested I still think a little more diversity over the period would be desirable!

if you want to see all the late roman army diplayed in pictures, click here

I offer my review, manufacturer by manufacturer. Attention, my opinion is purely subjective by definition, also on different criteria

  1. the historical character figurines
  2. aesthetics (both the beauty of the models but also quality moldings, etc …)
  3. quality: number of poses, choice of weapons, shields …

Figurines 1/72 Hät late Roman

It is the manufacturer who has pushed further the diversity of units : The offer is rich enough 

Heavy Infantry (Hät 8087) – Armati

 the right choice for heavy infantry.

Clearly my hät favorite infantry set. Luckily, I prefer the heavily armed legionaries, the armati, to lighter scutati

Historically, they are perfect. Even the plastic soldier review agrees! If you do not know this site, it is the « bible » of 1/72 figurines. Rather handy how do look the figurines in the boxes when you can not open it !!

The poses are sufficiently numerous and rather realistic, which, unfortunately, is far from always the case.

Minor drawbacks, I find them a bit « small » and have no shields pattern, not always easy for some of us to paint !!

These figures are therefore perfect for legionnaires elite troops, Palatine legions and legions comitatenses even the armati palatal auxiliats.

My ratings for heavy infantry Hät: excellent 8/10

Some Hat figurines painted 8087: The Mattiaci iuniores Gallicani the Ioviani Seniores , The Mattiaci Seniores the Cornuti Seniores

light infantry thrower features (Hät 8137) – Sagittarii

This is a series, though it is quite relevant historically (probably more suited to the Fifth …), just … ugly !!

Most interesting, they would have made the third row of perfect features launchers, but they have no aesthetic link, or even size with Armati of the previous series!

The only way to « save » these figures, it is to be a true artist’s brush, which I am not, even if I can spend time on a figure, 100 is impossible.

Another problem, on 9 poses, no less than 3 concern the servants of a scorpion. This is obviously too much !

These figures could be used for limitanei (or pseudocomitatenses), ballistarii (specific troops dedicated to siege weapons and defenses) or burgarii. Or light troops of auxilia palatina or comitatenses.

The « recent » or most recently recruited unit are the least Romanized: their composition is largely barbaric, and equipment must have been more summary. Conversely, older (two theories: either they are auxiliary « regularized » since the time of the Severi, or Celtic-Germanic units created by Constantine on the Rhine with Cornuti seniores, Bracchiati, Celtaes, Petulantes, Batavi, Heruli and others …) were extremely Romanized. Thus the only soldier that we know of cornuti was a Roman citizen born in Singidunum in Moesia, the current Belgrade, who had enlisted 329.

My ratings for Sagittarii Hät: a miserable 2/10

Some 8137 figures painted Hat (part of the legions or auxiliats): The Mattiaci Seniores the Mattiaci iuniores Gallicani the Superventores

 

infantry « average » (8100 Hät) – scutati

Well it is not as bad as the previous series, but close. Again, this is historically quite right, but it is ugly !!

Furthermore, none of the soldiers had chainmail (or lorica hamata), which is not really in line with reality, unless it is considered in making the Vth century Roman soldiers , when fabricae are lost or worse, under the control of the barbarians …

Same causes same effects, so I copy paste the same opinion as the Sagittarii, with some modifications / additions / withdrawals:

These figures could be used for limitanei (or pseudocomitatenses), ballistarii (specific troops dedicated to siege weapons and defenses) or burgarii. Or light troops of auxilia palatina or comitatenses.

My ratings for scutati Hät: a very mediocre 3/10

Some 8100 figures painted Hat (part of the legions or auxiliats): The Mattiaci Seniores the Mattiaci iuniores Gallicani the Superventores

Late light cavalry (Hät 8188) – equites

If the Roman infantry was hyper-specialized, the cavalry of Rome was no exception.

A key component was represented by light cavalry, like for instance Dalmatian, dates back to Gallienus and then Diocletian when they had provided plenty of new units diplayed on the borders.

This set the immense merit of covering the light cavalry, and its diversity: spearmen, archers, never better equipped than a helmet and a small round shield.

Like other Hät set, light cavalry suffers from a bit small for the scale 1/72. the quality of the casting is not exceptional, but is historically impeccable.

These figurines are used to make the cavalry of the alae (wings limitanei classified), but also even equites equites dalmatae mauri, so ethnicity is probably more assertive, at least for the units based long far ‘Africa.

My ratings for equites Hät: an honorable 6/10

Some Hat figurines painted 8188: The Equites Dalmatae

Late Roman cavalry (Hät 8183) – scutarii

It goes upmarket, both in operational capability and a model with these riders that manufacturers call « resources », which obviously means nothing.

This set of scutarii (horsemen protecting a shield), of good quality, can significantly enrich the possibilities for Gaul comitatus, we shall see.Even if the poses will not have the Oscar for originality…

Historically, it is good, very good. I like the ability to choose between spear and sword, diversity protections jumper (this is less the case for their horses, caparisoned in front in the same way).

In summary, the box that allows as much to do regular heavy cavalry, or the Palatine scholae (scutarii), or even the top Roman commander (magister militum, comes, dux …)

My ratings for scutarii Hät: a (very) good 8/10

Some Hat figurines painted 8183: The domestic protectors

Cataphracts (Hät 8086) – catafractarii

 

No suspense friends: the cataphracts are AMAZING.

Historically the top, aesthetically as they are … perfect. These are among the few figures who benefit from the hieratic look that sometimes give the poses … You understood, I love it!

The four poses give a good idea of the diversity of the protections of the time, without harming a form of unity, great art for the Panzer divisions of the time (of debatable effectiveness, to be honest).

With this box, it is obviously expensive cataphracts to Constantius II and Julian least that are ideal. Fortunately for my project, what are Western cataphractes! Some models can be used to make high-ranking officers.

My ratings for cataphracts Hät: a perfect 10/10

Some Hat 8086 figures painted: the cataphracts amiénois

Gothic Army (Hät 8133) – foederati

And yes, it is highly advisable to look into the enemies of Rome at the time to fill his late-imperial army.

Rome has always used his defeated enemies in its ranks. Franks, Alemanni, Goths serve many in the Roman ranks. The first also form a formidable military clique, well told by Ammianus. Indeed, -very romanised- Franks run more or less the northern Roman military: the usurper Magnentius, who defeated Claudius Silvanus, himself briefly usurper, whose father was Bonitus (both a Frank leader and general of Constantine), Merobaudes, Mallobaude, Richomer, Arbogast the terrible, Chariobaude (in which I took the name for this blog, probably magister per Gallias or at least count of Strasbourg), the army Gaul is often directed by Franc.

It does indeed pose a loyalty problem: on the contrary, they are often merciless with their cousins on the other side of the Rhine!

Regarding the Goths,  they also served mass in the Roman ranks, later and so less « integrated » after Adrianople, since for the first time a barbarous people signed a Foedus with Rome without having been militarily defeated.

The goths Hät historically faithful enough as basically everything what this manufacturer has several advantages: high diversity poses, but also the type of soldiers. It includes heavily armed soldiers and men from lifted, infantry as horsemen. Aesthetically not extraordinary or even rude enough to certain poses, the soldiers do not give a great impression of coherence between them, as if they had been the subject of parallel work. Perfect for us who want to make irregular!

To make Burgarii these small garrisons under 20 milites, they are perfect! To figure Federated too. This is the box that can afford to add to the regular troops of the Roman less training but fighting under the labarum. As discussed, one can also make auxilium (recent and goths) Oriental. Again, I am convinced that a talented figuriniste can do miracles with that material

My ratings for these Foederati Hät: an honest 6/10

Some figurines painted Hät 8133: The burgarii (the lower class limitanei)

Gothic cavalry (Hät 8085) – equites foederati

In the same way as the previous set, the Gothic cavalry can be used to make auxiliary or foederati

The quality of riders is also better, shows more finesse, but they are somewhat standardized in their equipment : beard and shield !

painted properly, they can bring much happiness and complete with the different types of troops seen so far. The benefit also to make irregular without shield pattern or also use them as enemies!

For border alae, light cavalry stationed at the border to ensure more police and monitoring missions, the goths are perfect. But we can also make the federated or regular light cavalry with a good lick of paint and a common episema.

My ratings for these equites foederati Hät: good 7/10

To conclude on this manufacturer, I would say without Hät, I could never run my project. It offers diversity, different categories troops. I feel they have changed everything along the way: sculptor, raw material (rigid plastics at the beginning, now they are soft), even size and scale. Qualitatively is this extremely heterogeneous with real misses, particularly in the light troops, but Hät managed the feat of being always in historical nails.

Apparently, after the release of the Huns, they have closed the chapter of the late Roman to open the Byzantines. Too bad, but they at least have done the job in this period!


Figures 1/72 Italeri late Roman

Italeri, well known  by collectors, particularly for its figurines and models of World War II, made a slight incursion into the relevant time. Too lightly, unfortunately!

Late-imperial legion (Italeri 6137) – milite

Even in the illustration on the bow the manufacturer indicates his knowledge of the subject : Italeri not offers three, not two, but … one of the Lower Empire Romans box. It’s a shame, because we see that through this unique confection they wished addressed almost all types of units … in 36 figurines.

We thus find there jumble of archers (Sagittarii) launchers plumbatae (martiobarbulli), light infantry (scutati), heavy infantry (armati), officers (tribuni and ducenarii) : it gives too much diversity to give a minimum of cohesion to the whole.

extremely significant detail, the shields are removable and have their engraved shield pattern. Better yet, they are historically correct !!!! By cons they are round, and even if they are large, they have earned to be oval.

Unfortunately, still in its desire to cover everything at once, the shields are four different épisèmes! Knowing that there is not a shield too, it means it is impossible to form a unit with a box. We must therefore buy a number of confections to do it … Evil!

The poses are not extraordinary, some are on the verge of grotesque, but what a molding quality !! These figures are undoubtedly the most successful from an aesthetic point of view, which adds to the regret of this choice of a tote box! Ah if Italeri had declined the same proposals that Hät …

These late-imperial figures allow for any type of company: legio palatinae, legio comitatense, limitanei, no problem. The shield pattern are both beautiful and compelling, but the cover is not more difficult. Warning, these soldiers are larger than the Hät! As the size was a discriminating criterion for recruitment, rather it will ensure use them to include elite units.

My ratings for these milites Italeri: a very good 8/10

Some 6137 Italeri painted figurines: The Menapii the Herculiani, the Brachiati

miniature painted
painting a large miniature army is a kind of industrial work…

Gothic cavalry (Italeri 6138) – equites

This set has the same qualities as the previous one: impeccable aesthetic, historical perfection, quality molds and shield pattern engraved …

And this time the relative diversity of the box give better justice to the Gothic cavalry, we will use also in federated or border cunei.

Like all Italeri, they are much larger than Hät: we must outlaw the mixture figurines, and that’s a shame. Much on certain positions for infantry is playable, so nothing but the horses template difference would increase the Hät for ponies!

Beautiful figurines that will be used for camping federated skittish, some even (those in armor) could make good Roman officers or their Boukellarion. And with 5 different poses, the pros of the conversion have something to come see!

My ratings for these equites Italeri: excellent 9/10

How frustrating !!! Italeri stopped there, without even the Roman cavalry or gothic infantry, which is nonsense perfect!

I had read on an unofficial forum of Italian Italeri they plan to expand the series, but that was a long time ago and I see nothing coming … I always hoped it would still be very surprising stopping along the way, especially on a niche abandoned by the competition.


Figures 1/72 MiniArt late Roman

This manufacturer is a must among fans figurinists of the period. After reading some blog posts, so I ordered my boxes, and I must say it was quite what I expected: the sided evil, all I want to avoid!

Late Roman infantry (MiniArt 72012) – milites

Upon opening the box I thought receive a Carolingian army! Well, I’m a little harsh, but some headsets look a little like this, like … hauberks and massive silhouette does nothing to dispel the impression.

Basically, it is the Percheron herd: basic figures (if you look at the faces it’s just horrible), but the positions are good, no missteps history, especially of the poses that allow to have a wall unit shields, that obviously many figurinists appreciate.

the diversity of equipment, positions, can cover the entire spectrum of the late Roman infantry. Shields, removable, are redundant and allow you to choose the oval or round, which is very appreciable. Obviously, in view of their quality, do not expect any shield pattern engraved!

This series has the immense advantage to serve for anything, even elsewhere in federated or enemies of Rome. A good painter will « beautify » these rude soldiers, poor will battle for not spoiling too do these figures with other manufacturers.

My ratings for these milites MiniArt: means 5/10

Some figurines Mini Art 72012 painted: the Martenses

MiniArt germanic warriors painted
les MiniArt germanic Warriors sont aussi très adaptés pour faire des fédérés au service de Rome

Late Roman cavalry (MiniArt 72014) – clibanarii

The Roman cavalry MiniArt is interesting, in that it represents rather the Eastern units of the Empire. Steppe peoples influences are manifested by both horse archers by the contos wielded with both hands without a shield by the rider.

These influences from Sarmatians and Alans, who were for a long time very dangerous enemies for the Empire. Their influence on the way to the Roman war was important, especially in the cavalry, traditionally left behind by a culture that emphasizes heavy infantry.

In this MiniArt is very good, and faithfully reproduces these influences of the time.

The problem for my Gallic comitatus is that the units of this type were rare in the West, although Alaines influences were important time of Gratian, which it said it would even cost him his throne and his life.

Interesting series, it can include any type of non-light cavalry, except for the clibanarii (cataphractarii riders defensive armament most « Iranian »).

My ratings for these clibanarii MiniArt: a good 6.5 / 10

Some figurines painted Mini Art 72014: The Committees Alani


Figures 1/72 Strelets late Roman

Concretely, there is currently no other manufacturers of interest to the Roman Lower Empire. Strelets offers Roman chariots that go great on any period, including of course our own. A late Roman law provided at least two carriages and his servants by Legion (which is not much), in our case we will be less ambitious!

I conclude for now my first overview. I will come back again via another article on the immense possibilities opened by the conversions: I have created an entire unit limitanei with an absolutely potpourri!

conversions cavaliers 20mm.JPG
somes times regulars bods are not enough, conversions are needed !
tuto conversion 1/72 20mm
conversion, mode d’emploi. Pas un tuto, juste quelques trucs pour y arriver sur des figurines au 1/72

Enregistrer

Publicités

3 commentaires Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s