Mattiaci iuniores painted 1/72

Mattiaci Iuniores Gallicani – Mattiaques juniors Gaulois

Nouvelle unité de Mattiaci pour mon comitatus gaulois ! Après les Mattiaques seniors, leurs « petits frères » des Mattiaci Iuniores gallicani !

Pour comprendre ce lien, il faut revenir quelques années en arrière. Les différences de nom entre les unités racontent tout un pan de l’historie militaire romaine, notamment la notion de junior ou senior que l’on retrouve accolée à beaucoup d’unités de l’époque.

Mattiaques peints 1/72
Les Mattiaci Iuniores Gallicani, une unité au recrutement Gaulois !

Ce nom, c’est le résultat de l’hécatombe de Mursa. En 351, l’Empereur Constance II y affrontait lors d’une gigantesque bataille l’usurpateur Magnence, dont on a vu qu’il avait eu le commandant des prestigieuses légions de Joviens et des Herculiens.

La bataille fut un massacre, les contemporains rapportent 24 000 morts (sur 36 000 engagés !!) côté Magnence et 30 000 côté Constance, qui y perdit la moitié de son armée !

Une telle saignée ne pouvait laisser indemne l’armée Romaine, dont les capacités opérationnelles réelles ne reposaient que sur quelques unités. Et c’est sans doute celles-ci qui durent être engagées dans la bataille. Et même si Magnence parait avoir combattu avec beaucoup de fédérés germains, les pertes issues de sa défaite durent être terribles pour la meilleure armée régionale de l’Empire, le comitatus Gaulois.

légionnaire figurine peint
Des légionnaires lourds et légers aux modes de combat très complémentaires

Constance II, empereur romain méconnu mais dont pourtant l’œuvre est assez phénoménale, prit une décision qui fait honneur au légendaire pragmatisme Romain.

Pour combler les vides, il créa une « unité-sœur » à partir de chaque unité : les plus jeunes -les juniors donc- avec la moitié des officiers et de sous-officiers formeraient la version junior de l’unité, qui incorporerait de nombreuses jeunes recrues. Les vétérans, de leur côté, formeraient avec les officiers restants l’unité senior.

L’objectif d’une telle mesure était évident : les nombreux recrutements nécessaires à renforcer l’armée ne devaient ni aboutir à la création d’unité régulières nouvelles sans tradition martiale, ni encore moins passer par le recours aux foederati barbares, solution dangereuse qui malheureusement sera la norme un peu plus d’un demi-siècle plus tard.

Ce faisant, il garantissait à l’armée romaine la sauvegarde de son avantage le plus sérieux sur ses adversaires barbares : la culture militaire. Les nouvelles unités naissaient avec les principes et les hommes des anciennes. La discipline, l’entrainement, tout était préservé. Et l’armée que Constance II légua à Julien d’abord et Valentinien ensuite fut une sacrée machine de guerre !

auxilium palatinum 20mm
Dans un auxilium palatinum, on retrouve aussi des archers et des fantassins légèrement armés et protégés

Les mattiaci iuniores gallicani, sont donc le fruit de deux « naissances » consécutives de ce type. Des Mattiaci Seniores d’abord, dont vous pouvez lire ici l’histoire, que les deux unités partagent, mais de Mattiaci iuniores aussi.

Contrairement aux Mattiaci seniores que la notitia dignitatum cite en septième position ( Les Mattiaci iuniores les suivent à la 8ème place) sur les 65 auxiliats palatins à disposition de l’armée occidentale, les Mattiaci juniors Gaulois sont cités en 51ème position, comme une unité de création récente.

late roman archer 20mm
Les archers, indispensables pour tenir en respect les barbares refusant la bataille rangée

Ces Mattiaques gaulois sont donc une subdivision de l’unité fille des juniors, qui s’est distinguée par son recrutement Gaulois. On peut en conclure qu’il s’agit de l’une des dernières unités romaines levée par l’état-major romain à partir d’une unité mère (Vous suivez encore ?). Bientôt, l’invasion de 407-408 aboutira à la perte du stratégique bassin de recrutement qu’était la Gaule du Nord, et cette judicieuse politique de renforcement de l’armée sera impossible. L’empire ne s’en relèvera pas.

roman painted officer 20mm
L’officier Romain redoute un piège dans les sous-bois. Le labarum est hissé, les hommes tirent la spatha du fourreau !

Pour revenir à mes figurines, j’ai décidé de représenter exactement de la même manière cet auxiliat que les mattiaci seniores. Si vous avez lu l’article qui leur est consacré, vous saurez que j’ai fait un mélange de 20 figurines Hät 8087 (les légionnaires lourds, pour faire mes armati de première ligne), et 21 figurines Hät 8100 et Hät 8137 (troupes légères, archers et servants de machines de guerre, pour faire scutati, sagittarii et ballistari).

Mattiaci painted 20mm
Les Mattiaci progressent en formation serrée dans des conditions difficiles…

Le précédent m’a donné entière satisfaction, et désormais dès qu’il s’agira de faire un auxiliat avec des figurines Hät, je reproduirais ce schéma. Il serait tentant de le faire avec des italeri, mais il faudrait recommencer à en racheter 4 boites pour avoir suffisamment d’épisèmes identiques…

saxon pirate 20mm
Quand un pirate saxon surgit !

Un petit mot sur l’auteur de ces figurines. Si vous êtes un fidèle du site, vous n’aurez pas manqué de reconnaître le style de Stéphane, déjà auteur notamment des superbes Comites Alani. Une fois encore son travail est admirable de précision et de réalisme.

bataille romain diorama 20mm
La bataille s’engage, les Romains ont bien fiat de se méfier !

Avec cette unité, c’est ma première ligne du centre de mon comitatus qui est achevée.

J’y reviendrait plus tard et plus longuement via un article spécialement dédié à l’ordre de marche de l’armée Gauloise, mais d’ors et déjà j’ai une idée assez précise de la disposition de mes figurines.

diorama romain
le corps à corps s’engage, la bataille avec les pirates saxons promet d’être terrible

Au centre, on retrouvera donc en première ligne quatre auxilia palatina dont vous connaissez désormais l’existence : ces Mattiaci iuniores Gallicani, les Mattiaci seniores, et les unités-sœurs des Cornuti et des Brachiati.

late roman army
Mais bien organisée, l’armée romain sait se déployer en cas d’embuscade

En deuxième ligne on retrouvera des unités légionnaires, mais je ne sais pas encore lesquelles. A gauche, sans doute les troupes pseudo-comitatenses et limitanei. A droite, tout reste à définir. Et en réserve, sans doute les Herculiens et les protecteurs. Vous le saurez dans un prochain article !

Publicités

7 réflexions sur “Mattiaci Iuniores Gallicani – Mattiaques juniors Gaulois

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s