Milites Dalmati – soldats dalmates

Mon projet de figurines, à mesure qu’il s’accroît, me pousse à la fois à diversifier mon armée, mais aussi à reprendre les éléments les plus anciens, et il faut bien le dire, les plus ratés.

Ma série de bucellaires, soldats privés pour lesquels je recherche l’originalité maximale des poses, est un bon exemple. Quant aux Superventores, aux Martenses et une ou deux autres unités sur lesquelles je n’avais pas fait d’article, j’avais suffisamment de soldats mal peints pour réaliser de nouvelles unités (comme je l’ai fait depuis avec la première cohorte batave, basée sur le Mur d’Hadrien)

soldats de frontière romains
un mélange de fantassins légers et de cavaliers, équipés légèrement eux aussi

C’est ainsi que sont nés mes Milites Dalmati. Je veux décrire l’armée romaine de Gaule à travers sa diversité, particulièrement riche à la fin du IVème siècle. A côté des multiples unités d’élite que vous avez pu découvrir (comme les Ioviani seniores ou les comites alani, au hasard), des unités régulières (Cortoriacenses ou Equites Primi Galli, là aussi au hasard), il y a les états-majors (les protecteurs ou le magister militum lui-même) mais aussi les unités bien moins prestigieuses.

Une unité d’auxiliaires cantonnée à la surveillance du limes

J’avais déjà réalisé une quarantaine de burgarii, les soldats les moins considérés de l’armée romaine tardive. Certains historiens estiment même que leur statut n’est pas si éloigné d’esclaves attachés à leurs forts !

dux romains côtes normande et bretonne
Sous les ordres du Dux Tractus armoricani et nervicani, les légionnaires gardent la côte des incursions franques et saxonnes

Les milites Dalmati ne sont pas si déconsidérés : il s’agit d’une unité limitanei, autrement dit une unité de défense statique, n’appartenant pas à l’armée de mouvement. Quoique ce statut est parfois mouvant. Si ces milites Dalmati n’ont jamais quitté leur condition de troupes frontalière, leurs frères d’armes des milites Ursariensii, basés à Rotomagus (Rouen), furent sans doute promus dans l’armée des Gaules sous le nom des Ursarienses (les Ours ! Y-a-t-il  un lien à l’origine avec la Legio III Italica, dont c’était l’emblème ? Possible…), et d’autres unités comme la leur furent promues encore plus tard, sous le statut de pseudo-comitatenses, comme les Defensores Seniores par exemple.

scutati limitanei
la totalité des légionnaires de cette unité sont des scutati, des fantassins légers équipés d’un bouclier et parfois d’un casque pour tout armement défensif

Le nom de Milites Dalmati nous renseigne peu sur l’unité. Elle était stationnée à Abricantis (Avranches, sur la côte normande), sous les ordres du Dux tractus Armoricani et Nervicani, qui avait la garde des côtes contre les incursions des pirates Francs ou Saxons, avec neuf autres unités. Leur qualité de milites nous dit juste qu’ils étaient des « soldats » réguliers, dont le recrutement originel provenait de Dalmatie. Ne sachant pas depuis combien de temps l’unité était stationnée en Gaule, il est difficile d’estimer si les soldats qui composaient l’unité provenait toujours d’Illyrie ou si le recrutement était plus local… Ce sera ma troisième unité de dalmates, après les equites octavo dalmatae , une vexillation palatine, et les equites dalmatae, une aile de cavalerie limitanei. Depuis, j’en ai fait une quatrième, les crispiani, une aile de cavalerie frontalière.

archers romains de frontière - limitanei
j’ai mis un soin particulier à réaliser mes archers, malheureusement la photo ne leur fait pas honneur !

Pour les réaliser j’ai puisé dans le stocks de mes premières unités. Elle avaient été faites à la va-vite, sans but ni soin, avec un matériel qui aujourd’hui m’épouvanterai : des pinceaux digne de ceux d’un peintre en bâtiment, deux ou trois pots de peinture de mauvaise qualité et surtout aucune technique !

La conversion de miniatures pour en faire de nouvelles figurines aux poses uniques, une vraie bonne idée à l’échelle 1/72 (20mm)

L’unité des Superventores correspond exactement à cette définition. Mais depuis que j’ai réalisé des légions bien plus réussies, sans parler de celles qui ont été réalisées par des figurinistes très talentueux, j’ai décidé de me servir de ces vieilles unités comme d’un stock  ! Par ailleurs, leur nombre permet un certain nombre de tranchages de têtes, bras et corps, préalable à des conversions que j’adore faire. Créer une pose unique, ça fait partie sans doute de ce que je préfère dans la peinture de figurine. Ont donc servi pour réaliser cette unité d’auxiliaires essentiellement des Hät 8100, mais aussi des Hät 8137, dont quelques figurines de fantassin transformées en cavaliers, comme leur officier. A l’origine c’était le sous-officier en charge des servants du scorpion. Une lance fixée dans le dos avec un bouclier (du set MiniArt des romains tardifs) plus tard, c’est un officier qui indique le chemin aux auxiliaires ! J’ai aussi rajouté deux archers Goths du set Hät 8133, et des vélites romains issus du set MiniArt 72012.

conversions figurines romains
parfois, j’utilise aussi des figurines provenant d’autres sets, comme ce légionnaire à droite, un picte de chez Redbox pourvu d’un bouclier MiniArt

En ce qui concerne le bouclier, je ne disposait pas du motif : la notitia n’a pas conservé les emblèmes des légions limitanei. Je me suis donc basé sur un motif provenant d’une mosaïque de l’époque. Un motif qui semble-t-il vient d’Illyrie, sous la région d’origine de l’unité, mais je n’arrive plus à retrouver ma source sur ce point.

J’aurais toujours le même souci avec ce type d’unité : comme pour la première cohorte batave, dont j’ai dû inventer l’épisème.

mosaic piazza armerina
le motif du bouclier provient d’une mosaique retrouvée à Piazza armerina en Sicile.

En comptant le picte de RedBox que j’ai rajouté et les trois éclaireurs à cheval, ce sont 25 Dalmates que j’ai réalisés, et qui rejoindront donc la côte normande pour la défendre !

Pour finir, voici quelques photos avant/après qui traduiront, je l’espère, la progression de ma peinture ! J’ai surtout rajouté à ma panoplie les encrages, qui donnent un relief incroyable aux figurines, notamment aux visages. ça change tout !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

5 commentaires Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s