Equites Crispiani – Cavaliers Crispiens

Mon armée romaine de figurines s’agrandit, au point qu’a chaque nouvelle unité (légion ou vexillation), je me demande si la seule Gaule pourra les accueillir ! ! Dans le cas de cette unité, réalisée via des conversions de set principalement du fabricant Hät (gothic cavalry et light roman cavalry, mais pas que), je suis allé…

Cohors primae Batavorum – Première cohorte Batave

Le Dux Britanniarum, l’officier en charge de la frontière nord de la Bretagne, avait notamment pour mission la garde et l’entretien du plus formidable ouvrage défensif de l’Empire, le Mur d’Hadrien. Cette fortification, longue de presque 120 kilomètres, traverse toute l’Angleterre du Nord, d’une mer à l’autre. Elle est défendue par 300 tours, dont 80…

Milites Dalmati – soldats dalmates

Mon projet de figurines, à mesure qu’il s’accroît, me pousse à la fois à diversifier mon armée, mais aussi à reprendre les éléments les plus anciens, et il faut bien le dire, les plus ratés. Ma série de bucellaires, soldats privés pour lesquels je recherche l’originalité maximale des poses, est un bon exemple. Les Equites…

Magister Militum

A la tête du Comitatus Gaulois comme de toutes les grands armées romaines tardives, se trouve un officier supérieur, le magister militum, entouré d’un état-major personnel. Dans la notitia dignitatum, on apprend que celui-ci compte jusqu’à 300 hommes ! Cela donne une idée du degré impressionnant d’organisation et de complexité des armées romaines, le bas-empire…

Equites Dalmatae – Cavaliers Dalmates

Par mesure de réalisme, je n’ai pas voulu faire de mon comitatus une armée composée uniquement de troupes d’élite. Ainsi pour l’infanterie, les terribles légions palatines des Joviens et leurs frères d’armes  Herculiens cohabitent avec les troupes limitanei (troupes frontalières ) des Milites Dalmati ou de la cohors primae batavorum. Pour la cavalerie, même chose….

Burgarii – Gardes frontières

C’est plus fort que moi : ce que j’aime dans un projet comme celui-ci, c’est à la fois avoir des unités régulières rutilantes comme par exemple les Joviens seniors, mais aussi quelques unes moins prestigieuses, sur lesquelles je me « lâche » un peu plus : moins d’uniformité, moins d’équipements, des prises de risques en conversion, presque…

Les effectifs de l’armée romaine du bas-empire (IVème et Vème siècle)

Le nombre d’hommes d’une légion romaine a beaucoup varié avec le temps, passant de 5500 à 1200 légionnaires en quelques siècles. La question des effectifs de l’armée romaine des quatrième et cinquième siècle fait d’ailleurs l’objet d’une vaste littérature, jusqu’à une thèse qui fait aujourd’hui référence, celle de Terence Coello ( thèse de Terence Coello,…